user_mobilelogo

Grâces aux livres

Salons
Date: 2018-04-01 08:00

Lieu: Espace multiculturel Grâces (22)

Fort du succès de sa première édition, le salon du livre revient avec vingt-cinq auteurs. Dans la diversité des genres et des sujets, ils invitent à redécouvrir le terroir.

Lancé l’an dernier à l’initiative de la municipalité et organisé avec la contribution de l’Association des écrivains bretons, le salon Grâces aux livres se pérennise et propose, pour sa deuxième édition, un voyage en terroir.

« La volonté est de privilégier l’échange entre les auteurs et les lecteurs. Après la première édition, nous avions eu de bons retours et la proximité avec les auteurs avait été très appréciée », témoigne Michel Priziac, auteur local et président de l’Association des écrivains bretons. Basée à Vannes, l’association fédère 270 auteurs. « J’apporte une aide technique à l’organisation », précise-t-il.

Exposition photo et conférences

Les vingt-cinq auteurs attendus représenteront tous les genres littéraires, de la poésie au roman, en passant par le policier, le livre jeunesse, le document historique ou botanique. « Nous traitons tous des sujets différents mais un livre, c’est un contenu. On écrit car on a envie d’exprimer quelque chose », considère celui qui présentera notamment des Chroniques en langue bretonne, éditées avec un support audio numérique.

Deux autres plumes de la commune seront présentes : Rozenn Le Bras et Corinne Corre. L’une écrit des romans noirs et des livres pour les enfants, l’autre de la poésie. « Ce salon est différent de ce qui se fait ailleurs. Les auteurs seront là aussi pour échanger sur la conception d’un livre et ça intéresse beaucoup de monde car, selon un sondage, 75 % des gens aimeraient en écrire », poursuit Michel Priziac.

Seront présents aussi Françoise Boixière, de Plerneuf, auteur de romans de terroir, de policiers et d’un recueil de poésie illustré de ses propres aquarelles ; le Guingampais Pierre Gérard avec des romans qui racontent la vie des gens ; Colline Hoarau, de Saint-Gilles-les-Bois, qui écrit des livres pour les enfants…

Une classe de l’école élémentaire du bourg présentera un recueil de textes et poèmes ; Pascale Gaultier, de Lanrodec, exposera ses photographies de Bretagne et plusieurs auteurs prendront la parole lors de brèves conférences : à 10 h 30, « Noms des plantes en français, breton et latin », par Corinne Pastol ; à 11 h, « Un premier tracteur à la ferme », par Michel Priziac ; à 15 h 30, « La poésie et la petite édition », par Xavier Pierre ; à 16 h, « Anne de Bretagne et église abbatiale de Grâces », par Michel Priziac.

Fort du succès de sa première édition, le salon du livre revient avec vingt-cinq auteurs. Dans la diversité des genres et des sujets, ils invitent à redécouvrir le terroir.

Lancé l’an dernier à l’initiative de la municipalité et organisé avec la contribution de l’Association des écrivains bretons, le salon Grâces aux livres se pérennise et propose, pour sa deuxième édition, un voyage en terroir.

« La volonté est de privilégier l’échange entre les auteurs et les lecteurs. Après la première édition, nous avions eu de bons retours et la proximité avec les auteurs avait été très appréciée », témoigne Michel Priziac, auteur local et président de l’Association des écrivains bretons. Basée à Vannes, l’association fédère 270 auteurs. « J’apporte une aide technique à l’organisation », précise-t-il.

Exposition photo et conférences

Les vingt-cinq auteurs attendus représenteront tous les genres littéraires, de la poésie au roman, en passant par le policier, le livre jeunesse, le document historique ou botanique. « Nous traitons tous des sujets différents mais un livre, c’est un contenu. On écrit car on a envie d’exprimer quelque chose », considère celui qui présentera notamment des Chroniques en langue bretonne, éditées avec un support audio numérique.

Deux autres plumes de la commune seront présentes : Rozenn Le Bras et Corinne Corre. L’une écrit des romans noirs et des livres pour les enfants, l’autre de la poésie. « Ce salon est différent de ce qui se fait ailleurs. Les auteurs seront là aussi pour échanger sur la conception d’un livre et ça intéresse beaucoup de monde car, selon un sondage, 75 % des gens aimeraient en écrire », poursuit Michel Priziac.

Seront présents aussi Françoise Boixière, de Plerneuf, auteur de romans de terroir, de policiers et d’un recueil de poésie illustré de ses propres aquarelles ; le Guingampais Pierre Gérard avec des romans qui racontent la vie des gens ; Colline Hoarau, de Saint-Gilles-les-Bois, qui écrit des livres pour les enfants…

Une classe de l’école élémentaire du bourg présentera un recueil de textes et poèmes ; Pascale Gaultier, de Lanrodec, exposera ses photographies de Bretagne et plusieurs auteurs prendront la parole lors de brèves conférences : à 10 h 30, « Noms des plantes en français, breton et latin », par Corinne Pastol ; à 11 h, « Un premier tracteur à la ferme », par Michel Priziac ; à 15 h 30, « La poésie et la petite édition », par Xavier Pierre ; à 16 h, « Anne de Bretagne et église abbatiale de Grâces », par Michel Priziac.

Fort du succès de sa première édition, le salon du livre revient avec vingt-cinq auteurs. Dans la diversité des genres et des sujets, ils invitent à redécouvrir le terroir.

Lancé l’an dernier à l’initiative de la municipalité et organisé avec la contribution de l’Association des écrivains bretons, le salon Grâces aux livres se pérennise et propose, pour sa deuxième édition, un voyage en terroir.

« La volonté est de privilégier l’échange entre les auteurs et les lecteurs. Après la première édition, nous avions eu de bons retours et la proximité avec les auteurs avait été très appréciée », témoigne Michel Priziac, auteur local et président de l’Association des écrivains bretons. Basée à Vannes, l’association fédère 270 auteurs. « J’apporte une aide technique à l’organisation », précise-t-il.

Exposition photo et conférences

Les vingt-cinq auteurs attendus représenteront tous les genres littéraires, de la poésie au roman, en passant par le policier, le livre jeunesse, le document historique ou botanique. « Nous traitons tous des sujets différents mais un livre, c’est un contenu. On écrit car on a envie d’exprimer quelque chose », considère celui qui présentera notamment des Chroniques en langue bretonne, éditées avec un support audio numérique.

Deux autres plumes de la commune seront présentes : Rozenn Le Bras et Corinne Corre. L’une écrit des romans noirs et des livres pour les enfants, l’autre de la poésie. « Ce salon est différent de ce qui se fait ailleurs. Les auteurs seront là aussi pour échanger sur la conception d’un livre et ça intéresse beaucoup de monde car, selon un sondage, 75 % des gens aimeraient en écrire », poursuit Michel Priziac.

Seront présents aussi Françoise Boixière, de Plerneuf, auteur de romans de terroir, de policiers et d’un recueil de poésie illustré de ses propres aquarelles ; le Guingampais Pierre Gérard avec des romans qui racontent la vie des gens ; Colline Hoarau, de Saint-Gilles-les-Bois, qui écrit des livres pour les enfants…

Une classe de l’école élémentaire du bourg présentera un recueil de textes et poèmes ; Pascale Gaultier, de Lanrodec, exposera ses photographies de Bretagne et plusieurs auteurs prendront la parole lors de brèves conférences : à 10 h 30, « Noms des plantes en français, breton et latin », par Corinne Pastol ; à 11 h, « Un premier tracteur à la ferme », par Michel Priziac ; à 15 h 30, « La poésie et la petite édition », par Xavier Pierre ; à 16 h, « Anne de Bretagne et église abbatiale de Grâces », par Michel Priziac.

 

Téléphone
06 81 92 32 99
Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Toutes les Dates


  • 2018-04-01 08:00

Propulsé par iCagenda